J'ai remarqué que sur beaucoup de blogs ça parlait sexe sans pudeur. J'ai donc décidé d'ouvrir une nouvelle rubrique afin de vous faire partager mon expéreince en tant qu'homo sur le sujet. (ça peut donc servir aux mecs et aux nanas)

Aujourd'hui petite leçon de choses pour les mecs (et éventuellement leur copines). Une fois n'est pas coutume (mais risque de le devenir), Prof. Nova se lache sur le blog.

En tant que momo, mais surtout en tant qu'homme, je crois qu'il est de mon devoir d'informer les mecs (hétéros - les autres le savent déjà), que le point G existe pour eux aussi (si! si!) et qu'on ne connait de vrai plaisir que lorsqu'on l'a rencontré. Je me dévoue donc pour vous expliquer les choses.

Petit rappel des choses:

prost2prost

(si tu veux voir plus gros tu cliques dessus!)

Donc l'objet qui nous interesse aujourd'hui est la prostate.

Oragne béni mais maudit aussi (et méconnu sinon) pour la plupart des hommes.

Comme vous pouvez le remarquer sur le schéma ci-dessus, le seul moyen d'atteindre la prostate est de passer par l'anus. Et c'est là que l'affaire se corse mes ptits chéris, car je sais que pour la plupart des mecs cette zone est décrétée zone interdit, tabou (chut on en parle pas!). Et pourtant c'est dans cette glande (et en même temps muscle) que se trouve la clef du nirvana....

Bonne nouvelle pour vous : pas besoin d'être homo (ni de pénétration) pour connaitre le plaisir.

2 moyens alors pour trouver le chemin du paradis:

- faites l'essai de vous titiller la prostate avec le doigt pendant que vous vous touchez tout seul (utilisez du gel lubrifiant ça facilitera les choses - ne faites pas l'innocent vous savez par où passer). Pourquoi même ne pas tenter le jeu avec votre copine. Vous sentirez où c'est sans problème.

- pour les moins courageux vous pouvez essayer d'appuyer sur la zone située entre l'anus et les bourses juste avant de venir ; l'effet est moins "intense" mais ça vous donnera une idée de ce que vous loupez, et vous donnera peut être envie de d'essayer la méthode ci dessus.

Ne me remerciez pas tout de suite. Essayez d'abord, seul, avec votre copine, ou votre copain, et vous me raconterez ensuite.

Je sais qu'avec un tel article je m'expose à la visite de personnes en mal de sexe via les mots clefs, et peut être aux foudre de Mr les censeurs, mais voyez ceci plutôt comme quelques chose d'éducatif.

Enjoy!